Si les geeks ne sont pas réputés pour être de grands sportifs, il faut bien admettre que la pop culture a développé son lot de sports fictifs qui font rêver. Dans cette sélection, nous allons vous parler de ces faux sports. Sont-ils viables ou complètement absurdes ? Ont-ils l’air sympa à pratiquer ou beaucoup trop dangereux ? Geek Tonic se penche sur la question.

FutureSport : Le sport… du futur

Pour ne rien vous cacher, c’est en discutant avec Jeewing de cet obscur téléfilm sorti à la fin des années 90 que j’ai pensé à écrire cet article. Le héros de ce film est joué par Dean Cain. Si ce nom ne vous dit plus rien aujourd’hui, Dean Cain est connu pour avoir interprété Clark Kent/Superman dans les 4 saisons de Loïs et Clark : Les Nouvelles Aventures de Superman (série diffusée initialement dans « Le Mardi c’est permis » sur M6 de 1994 à 1997).

Bref, suite à l’arrêt de Loïs et Clark, Dean Cain est un visage connu de la télévision. On lui offre un rôle dans Futuresport aux côtés de Wesley Snipes. Voici la bande annonce (qui nous replonge dans les 90s).

Bref, ce qui nous intéresse ici est bien sûr le sport en question. Le FutureSport… Car il se passe dans le futur ! Enfin dans le présent pour ceux qui jouent. Le nom est complètement con, en effet. Le sport en question est un genre de mélange entre le basket, le baseball et le hockey sur des hoverboards. Le futur, je vous dis.

Si vous voulez voir à quoi ça ressemble, je vous en ai gardé un morceau en gif (sinon, retrouvez le film mal doublé en hongrois sur YouTube).

via GIPHY

Du grand sport, donc.

Bliztball : Le handball sous l’eau.

Quittons l’univers de la TV pour nous plonger (littéralement) dans le monde du Blitzball. Ce sport a fait son apparition dans le jeu vidéo Final Fantasy X sorti sur Playstation 2 sur 2002 en Europe (et là, ça fait mal). Si le jeu vidéo est très bon, malgré un monde peu ouvert, le blitzball a marqué les esprits. On a droit un mini-jeu très complet qui permet de débloquer des upgrades pour l’un des personnages principaux. Soyons honnêtes, c’est tout bonnement injouable et parfaitement galère (surtout quand on ne comprend pas pourquoi une passe ne fonctionne pas correctement). Mais c’était rigolo et de toute façon, on était forcé de participer au moins à un match pour le mode histoire.

Un aperçu du Blitzball dans la cinématique d’intro

C’était beaucoup moins impressionnant in-game.

Quiddtich : le football des sorciers

Difficile de faire l’impasse sur le sport des sorciers quand on parle de sports fictifs. Si vous avez lu ou vu Harry Potter, vous connaissez forcément ce sport. Les règles sont simples : des équipes s’opposent sur des balais volants et le but est d’avoir le plus de points. Les poursuiveurs tentent d’envoyer le Souaffle (une balle) dans les buts adverses (au nombre de trois). Un but vaut 10 points. Le gardien a pour but de les empêcher de marquer. On retrouve également deux batteurs, armés d’une batte donc, dont la mission est d’empêcher les joueurs de leur équipe d’être frappés par les Cognards (des balles enchantés) tout en les renvoyant vers les joueurs adverses. Enfin, la mission de l’Attrapeur est de trouver le plus rapidement possible le Vif d’Or, une petite balle magique, et de l’attraper afin de marquer 150 points pour son équipe. Attraper le Vif d’Or met également fin au match.

Vue du terrain de Quidditch de Poudlard

Vue du terrain de Quidditch de Poudlard

Donc oui, ce sport est complètement cheaté par la notion d’une balle à 150 points. Mais c’est rigolo. Dans l’univers d’Harry Potter, le Quidditch est très pratiqué. A l’école d’abord (le championnat de Poudlard est très populaire) mais aussi à un niveau international et national (il existe une Coupe du Monde et également une Ligue de Grande-Bretagne et d’Irlande). D’ailleurs, si Harry Potter fut l’Attrapeur star de Griffondor pendant sa scolarité, c’est son épouse Ginny Weasley qui fera carrière dans ce sport en rejoignant l’équipe des Harpies de Holyhead au Pays de Galles.

Notez qu’il existe une version moldue de ce sport sorcier et on trouve de nombreuses fédérations à travers le monde. Ici, les joueurs courent sur le terrain avec un balais entre les jambes et le Vif d’Or est remplacé par un mec qui court partout. Oui, oui. D’ailleurs, si vous passez à la convention FACTS, vous pourrez rencontrer les joueurs de l’équipe Belge de Quidditch. Pour plus d’info, je vous invite à visionner quelques minutes de la vidéo suivante et à visiter le site de la Fédération Française de Quidditch.

Belgique – Australie lors de la Coupe du Monde 2016 de Quidditch

Pyramid Game : le handball de l’espace

Dans l’excellente série TV Battlestar Galactica, les habitants des 12 colonies pratiquent un sport nommé Pyramid Game. Ce sport se pratique aussi bien en équipes qu’en solo. Les joueurs s’affrontent sur un court triangulaire sur lequel on retrouve des buts aux angles. On ne dispose pas des règles complètes mais on sait que les mouvements des joueurs à chaque action sont limités. Il s’agit d’un sport qui vient croiser le handball et le basketball.

Anders et Starbuck se font une petite partie pépouze

Anders et Starbuck se font une petite partie pépouze

Le championnat de Pyramid est très suivi et de nombreux officiers de la flotte soutiennent les Caprica Buccaneers dont fait partie Samuel Anders qui deviendra le leader de la Résistance sur Caprica. Notez, qu’encore une fois, ce sport a été recréé en vrai :

Pro Bending : le sport des benders

Connaissez-vous le monde d’Avatar ?

avatar-james-cameron

Non pas cet Avatar là. Celui-ci :

avatar-the-last-airbender

Un monde coloré et riche qui est le cadre de deux excellentes séries d’animation et dont on peut profiter même en VF grâce à un doublage de qualité ! Le but de cet article n’est pas de vous vanter les séries « Avatar : le dernier maître de l’air » et « La Légende de Korra » mais je pense que ça mérite un autre article. Bref, on en reparle bientôt;

Dans ce monde, une partie des gens naissent avec des pouvoirs leur permettant de maîtriser un des 4 éléments (Eau, Feu, Terre, Air) et ils en ont fait un sport ! Cela s’appelle le Pro Bending (Bending = maîtrise d’un élément) et c’est franchement classe.

Voici à quoi ça ressemble :

Les règles sont simples : chaque équipe composée d’un maître de l’eau, du feu et de la Terre (pour des raisons forts spoilantes, les maîtres de l’air sont rares) affronte une autre équipe et doit repousser celle-ci jusqu’au limite du terrain à grands renforts d’éléments. C’est bien classe et c’est le sport préféré des habitants de Republic City !

Mentions honorables :

Il y a bien trop de sports fictifs pour tous les évoquer. Certains ne sont rien de plus que des sports de combats futuristes (Real Steel par exemple), d’autres des sports de course avec des véhicules futuristes (les courses de Pods dans Star Wars ou le Light Cycle de Tron, par exemple). D’autres sont plus absurdes ou mélangent plusieurs sports.

Quelques-uns méritent qu’on les cite :

Live chess

Aperçu dans Doctor Who, il s’agit d’un match d’échec où chaque mouvement charge les pièces d’une décharge électrique à destination du joueur pour le tour suivant. Il s’agit donc de jouer avec prudence.

live-chess-gantok

Velocity

L’univers Star Trek ne manque pas de sports et si on sait que la Fédération pratique le baseball, on découvre dans la série Star Trek : Voyager (la meilleure si vous voulez mon avis (et même si vous ne le voulez pas) un sport qui se joue dans l’Holodeck. Ici, les joueurs doivent éviter de se faire cogner par un disque holographique en tirant dessus à coup de phaser pour le renvoyer vers l’adversaire. C’est violent. On adore.

Ici, le capitaine Janeway met la misère à Seven-of-Nine dans l’Holodeck de l’USS Voyager.

Voilà. On aurait aussi pu évoquer le Deathball ou le Blernsball de Futurama, le Baskiceball de How I Met Your Mother, le Fire Ball de Friends, le fameux et incompréhensible jeu de Calvinball et bien d’autres. J’en ai oublié (très certainement) ? Dites-le moi en commentaire !