Et si au lieu de nous servir les origines revisitées de Wolverine dans le pitoyable X-Men Origins : Wolverine et la suite de ses aventures dans le désastreux Wolverine : Le combat de l’Immortel, Marvel avait vendu les droits à Woody Allen ?

Dans cette parodie d’excellente facture, on retrouve un Wolverine perdu à lunettes mal dans sa peau et qui passe plus de temps à se concentrer pour sortir ses griffes qu’à se battre.

Wolverine, un film de et avec Woody Allen, une parodie de OfficialComedy :

En attendant, j’aimerai bien voir Spiderman par Cédric Klapisch.