Il existe un nombre important de fans de Star Wars qui passe un temps fou à critiquer Jar Jar Binks. Mais pourquoi détestez-vous tant ce pauvre Jar Jar ?

Si vous ne comprenez pas de qui je parle, sachez que Jar Jar Binks est un personnage introduit dans Star Wars Episode I : La menace fantôme en 1999. C’est un Gungan, une espèce humanoïde amphibienne qui vit dans les eaux de la planète Naboo et il a une façon très particulière de s’exprimer. Voici un exemple : (désolé pour la qualité, j’ai eu du mal à trouver un extrait en VF)


Jar Jar Binks par General_Grievous

Mais que reproche-t-on à Jar Jar Binks ? Le Urban Dictionnary le définit comme le personnage le plus détesté de tout Star Wars allant jusqu’à le qualifier de résultat d’un bad-trip sous acide de George Lucas.

Les suggestions de résultat Google le concernant sont effarantes :

Jar Jar Binks et Google

Missa cuit !Le personnage a été parodié à de nombreuses reprises dans la pop culture que ce soit dans les Simpsons (dans l’épisode S15E15 « Boire et Déboires » même si on sait que le vendeur de BD l’apprécie), South Park ou encore Robot Chicken. Certains ont même accusé Lucas de racisme. Joe Morgenstern du Wall Street Journal écrit le 19 mai 1999 une violente critique à l’égard du personnage.

A Rastafarian Stepin Fetchit on platform hoofs, crossed annoyingly with Butterfly McQueen

Traduction grossière : un Stepin Fetchit (humoriste critiqué comme le stéréotype négatif des noirs américains) rastafari en chaussures à semelles compensées, croisé de façon exaspérante avec Butterfly McQueen (actrice noire-américaine).

D’autres ont dit que Jar Jar était un stéréotype raciste de noir des Caraïbes. Bref. Ce pauvre Jar Jar a été plus que démoli par la critique.

Le problème avec Jar Jar

Conspiracy Keanu on Star WarsOu plutôt le problème avec Star Wars. L’Episode I a débarqué au cinéma 22 ans après la sortie de la Guerre des Etoiles en 1977. Entre temps, les fans avaient largement eu le temps d’encenser les films et d’en faire un monument du cinéma et de la pop culture.

L’attente était énorme et les fans avaient visiblement oublié que Star Wars c’est avant tout une saga pour toute la famille. George Lucas s’est bien chargé de le leur rappeler en introduisant Jar Jar Binks et le jeune Anakin Skywalker (premier personnage enfant de la saga Star Wars, ce n’est pas rien tout de même !)

La place de Jar Jar Binks dans Star Wars

jar-jar-binks-bantha-poodooStar Wars, c’est de l’action, des vaisseaux spatiaux, des lasers, des robots mais aussi une histoire d’amour et d’amitié avec de l’humour ! Car oui, l’humour est présent dans la série depuis le début. Si dans la trilogie originelle, le ressort comique est assuré d’un côté par le duo C3PO et R2D2 et par les vannes constantes d’Han Solo et le caractère de gros nounours de Chewbacca, qui pouvait prendre la relève dans l’Episode I ? R2D2 et C3PO sont bien là mais leur place dans ce film est moins importante.

Il restait donc à tonton George de la place pour introduire un nouveau personnage comique, et c’est là que Jar Jar Binks est entré en scène. Maladroit, toujours affamé, grognon, trouillard mais avec un grand cœur, le Gungan est le parfait ressort comique qu’il fallait à l’épisode I. Ce n’est d’ailleurs pas que mon avis personnel !

Et puis, certains disent que Jar Jar ne sert à rien. C’est loin d’être vrai. Sans lui (et l’armée Gungan), jamais les Naboo n’auraient pu remporter la victoire contre la Fédération du Commerce. Bon ok. C’est lui qui donnera dans l’Episode 3, les pleins pouvoirs à Palpatine mais bon. Personne n’est parfait.

L’avis de Mark Hamill et Samuel Jackson

Jar Jar's SpeechMark Hamill incarnait Luke Skywalker dans la trilogie originelle. En mai dernier, il est revenu sur la nouvelle trilogie qu’il a défendu bec et ongles. Quand on lui dit que Jar Jar est insupportable, il répond qu’il est tout bonnement sensé l’être ! Jar Jar est agaçant pour les spectateurs et surtout les autres personnages et c’est fait exprès. Ce personnage est exactement tel que Lucas le voulait !

Samuel Jackson (le maître Jedi Mace Windu dans la nouvelle trilogie) avait déclaré en mai 2002, ne pas comprendre pourquoi les critiques étaient aussi fortes envers Jar Jar Binks. Pour lui, si les gens y ont vu un stéréotype raciste c’est tout simplement parce que le personnage est doublé par un acteur noir (Ahmed Best). Il accuse les journalistes de simplement chercher la petite bête là où il n’y a rien à trouver ! Hayden Christensen (Anakin Skywalker dans Star Wars Episode 2 & 3) s’est d’ailleurs dit d’accord avec lui.

Alien Guy & Jar Jar BinksAu final, les critiques concernant Jar Jar Binks sont avant tout une question de goût et comme toujours, c’est ceux qui n’aiment pas qui gueulent le plus fort. C’est pour ça que je tenais à écrire cet article. J’avais 11 ans quand j’ai vu Star Wars Episode I au cinéma et je pense que c’est ce personnage qui m’a permis d’avoir l’impression de voir un film pour un enfant de mon âge ! Aujourd’hui, j’en ai presque 26 et les conneries du Gungan me font encore rire !

Alors, je ne vais pas vous dire que c’est mon personnage préféré de Star Wars vu que c’est faux. J’espère juste ne pas le voir à l’affiche de son propre film Star Wars. Mais comme dirait maître Yoda :

Source :

Urban Dictionnary : Jar Jar Binks

Entertainment Weekly : Mark Hamill talks the past (and future) of ‘Star Wars’ at EW’s CapeTown Film Fest

CineMovies : Samuel L. Jackson et Jar Jar Binks