Avec l’arrivée de la sonde Curiosity (qui a d’ailleurs un faux air de Wall-E) sur le sol de la planète rouge, les débats et les rumeurs vont bon train. À quand la colonisation du sol martien ?

 

C’est pour bientôt d’après Elon Musk ! C’est qui ce gars là ? Un entrepreneur sud-africain qui a plutôt bien réussi dans la vie en co-fondant notamment PayPal ou encore SpaceX (une société qui fait du transport de marchandises pour la NASA entre la Terre et la Station Spatiale Internationale, normal quoi). Interviewé sur la chaîne ABC, il s’est montré plutôt optimiste sur les projets de colonisation martienne et déclare celle-ci possible d’ici 12 à 15 ans. Voici une traduction de ce qu’il a dit :

« Je suis sûr aujourd’hui que c’est faisable. Je pense que nous pourrons, probablement, envoyer les premières personnes sur Mars d’ici 12 à 15 ans environ. C’est mon estimation… Nous savons que c’est possible d’y aller.  Vous déménageriez vers Mars, donc le billet aller-retour ne devrait pas coûter plus d’un demi-million de dollars soit approximativement le prix d’une maison moyenne en Californie, et en partant de ce constat, je dirai que je sais que c’est possible. »

Si un monsieur qui construit des cargos spatiaux dit que c’est possible, j’ai assez envie d’y croire ! Pourquoi est-ce qu’il dit ça ? Je veux dire pour la plupart des gens, c’est la NASA qui devrait coloniser Mars. Mais envoyer des gens sur une autre planète, ça coûte cher et SpaceX voit le potentiel commercial. Même avis que Virgin Galactic s’intéresse aussi à la question.

Mais finalement, pourquoi aller sur Mars ? C’est vrai ça, on est allé sur la Lune. C’était cool pendant 1h30 mais après… Alors Mars, c’est à peu près comme la Lune mais en plus grand et en plus rouge. Evidément, il y a toujours la recherche qui se régalerait mais pour le pékin lambda ce serait pas forcément la joie.

Il y a tout de même une raison intéressante que met en avant Elon Musk. Quand on voit l’état de la Terre aujourd’hui, il se dit que ce serait plutôt pratique d’avoir un canot de sauvetage. Et Mars pourrait permettre à l’Humanité de survivre à un cataclysme, à la pollution trop importante, à une apocalypse zombie, au retour de la Tecktonik ou un autre évènement de type fin du monde biblique. L’idée serait de repartir d’un bon pied en contrôlant les ressources. Bref, d’ici une vingtaine d’années maximum, Mars pourrait devenir un genre de Terre-2 (qui devrait du coup être la Terre-1218-2 selon la classification des Terres dans l’Univers Marvel, mais on en reparlera) hébergeant des hippies de l’espace et des chercheurs. Ca fait rêver hein ?

Et pour bien finir, je vous laisse avec une magnifique série de panorama de la surface martienne, histoire de rêver un peu et d’essayer d’apercevoir les autochtones.

Sources :

Dvice