Chez Twitter, en ce moment c’est pas la grande forme.

Le naufrage de Tweetdeck ?

Quand Twitter a racheté Tweetdeck, beaucoup de gens, dont moi, se sont dit « Cool ! On va enfin avoir une appli Twitter officielle pour PC. » La première mesure de Twitter a été de supprimer Deck.ly qui permettait de poster des tweets plus long que les 140 caractères réglementaires. Ça encore, ça ne m’a pas dérangé. Et puis un jour, j’ai voulu installer Tweetdeck By Twitter, la nouvelle version aux couleurs de la maison-mère. J’ai vite déchanté.

Pour faire simple, en voulant rapprocher Tweetdeck de la version web du service, Twitter a supprimé tout ce qui rendait l’application intéressante. L’interface perd en simplicité et en rapidité d’exécution pour se rapprocher de la lourdeur de Twitter.com … En plus de ça, finie l’intégration de vos comptes Foursquare et LinkedIn (et aussi MySpace et Google Buzz mais bon ça je comprends). Vous n’avez plus le droit qu’à vos comptes Twitter et quand même à vos comptes Facebook. Par contre n’espérez pas poster un statut sur Facebook ou encore gérer vos pages. Vous pourrez juste voir vos notifications et votre flux d’actualités… Quel luxe !

Les colonnes, qui sont à mes yeux la véritable valeur ajoutée d’une application tierce pour Twitter, sont plus larges et on y navigue moins facilement. Impossible d’y naviguer au clavier avec les flèches et le moindre clic ouvrira le détail du tweet.

Enfin, Twitter récidive, après une première tentative il y a quelques années, et nous impose d’utiliser le nouveau Retweet au lieu du classique et très apprécié « RT : @Machin …. ». Pourquoi préfère-t-on l’ancien RT ? Parce que, je sais pas pour vous, mais une fois sur deux le RT nouvelle génération ne m’est pas notifié… par très pratique donc. En plus, cette forme classique de RT permet également d’ajouter son petit commentaire au tweet.

Fastidieuse, lourde et moche. Cette version de Tweetdeck brandée Twitter est une véritable calamité. Un fléau pour les micro-bloggers et un sacré paquet de community managers. Heureusement, ce cher Centelm a partagé un lien pour télécharger l’ancienne version (celle au logo jaune) et revenir au Tweetdeck qu’on aime.

Sinon vous pouvez toujours vous rabbatre sur Seesmic ou Hootsuite !

Twitter et la censure

Jusqu’à présent, Twitter était considéré comme l’un des derniers réseaux importants sur la toile où l’on pouvait s’exprimer librement sans crainte de censure. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles les Anonymous y sont si présents. Et c’est plutôt appréciable.

Sauf que Twitter a publié récemment un communiqué précisant que selon les pays, certains tweets contrevenant aux lois en vigueur pourraient être filtrés. C’est assez normal, je vous l’accorde, mais c’est aussi extrêment paradoxal. En effet, la censure sera géographique. Si vous êtes localisés en France et que l’un de vos tweets est censuré, il ne sera plus visible par vos compatriotes en France mais il le sera toujours pour le reste du monde. De même, dans les pays où Twitter est officiellement absent, les twittos « officieux » pourront tweeter en toute liberté, leur gouvernement n’ayant pas son mot à dire sur un service non-autorisé dans son pays.

Pour plus d’informations sur ce sujet, je vous invite à lire ce billet d’Ecrans.fr

Twitter a également été vivement critiqué pour avoir supprimé des trending topics (vous savez les sujets tendances, les plus mentionnés dans les tweets) les hashtags liés aux représailles lancées par les Anonymous à la suite de la fermeture de Megaupload. C’est le sujet #OpMegaupload qui a été victime de ce filtrage. Il a été retiré manuellement sans explication de la part de Twitter. Étrange et dommage donc.

Twitter n’est pas une société de média

Enfin, Dick Costolo, le CEO de Twitter, a déclaré lundi que Twitter n’était pas une société de médias. Certes, c’est vrai mais Twitter est surtout un canal d’expression pour les médias et pour tous ses utilisateurs. Alors pourquoi cette déclaration ? Twitter s’apprêterait-il à prendre ses distances des journalistes et autres bloggueurs qui sont là pour s’exprimer et informer ?

Contraitement au ton général de cet article, j’aime Twitter. C’est le réseau sur lequel je passe le plus de temps, sur lequel j’échange le plus et qui me permet de m’informer au mieux. Espérons juste que celui-ci ne devienne pas juste un autre réseau social sans valeur ajoutée….

Sources

Mashable : Twitter Is Not A Media Company

MeltyBuzz : #OpMegaupload censuré par Twitter